Atmo présente une chronique hebdomadaire de 2 minutes © France Bleu
Article/Interview

Atmo Nouvelle-Aquitaine s’invite sur les ondes de deux radios locales

Des chroniques radio pour communiquer sur la qualité de l’air, sa compréhension, ses enjeux… ? Atmo Nouvelle-Aquitaine tente l’expérience avec France Bleu La Rochelle depuis quelques mois et avec Radio Chrétienne Francophone (RCF) à partir de l’été 2017. L’idée ? Etre présent au sein des médias, mais pas seulement en période d’alerte. Explications avec Sylvanie Gassian, responsable communication adjointe d’Atmo Nouvelle-Aquitaine.

Quelle est la nature des informations que vous allez diffuser ?

L’idée est d’aborder la thématique de la qualité de l’air à la fois de manière régulière et différente. L’enjeu est de rendre les connaissances scientifiques appropriables par la population et les « traduire » en comportements favorables à la santé. La plupart du temps, nous intervenons dans les médias pour faire le point sur le pic de pollution et pour inciter les citoyens à poursuivre leurs efforts pour limiter les polluants. Il s’agit aujourd’hui d’ouvrir une communication de fond, dans un langage simple et accessible. Donner les clés pour comprendre tout en valorisant les alternatives.

Quels types de partenariats avez-vous avec les radios ?

Sur France Bleu La Rochelle, nous avons une chronique hebdomadaire de 2 minutes au sein de l’émission Ecologia du lundi. L’idée est de mettre « un peu d’air » dans les idées reçues en quelque sorte ! Sur le principe du vrai/faux, on répond à des questions simples comme « La qualité de l’air est-elle meilleure à la campagne ? » On peut aussi par exemple aborder le changement de comportement (comment agir sur ses déplacements, dans sa maison, dans son jardin ?), la question des pollenspollensLe pollen constitue, chez les végétaux supérieurs, l'élément fécondant mâle de la fleur : ce sont de minuscules grains de forme plus ou moins ovoïde de quelques dizaines de micromètre de diamètre, initialement contenus dans l'Anthère à l'extrémité des étamines., faire un point sur des thèmes généraux avec des bilans qualité de l’air sur la Charente. Avec RCF, le format est différent car c’est une opération estivale spécifique. Pendant 2 semaines, nous sommes invités à intervenir sur la qualité de l’air sous l’angle scientifique. Afin d’inciter les auditeurs à réfléchir à cette notion, à ses différents enjeux sanitaires, économiques, nous explorons les différentes sources de pollution, les réseaux de surveillance…

Ce nouvel axe de communication, c’est une réponse à un besoin spécifique ?

D’après le dernier baromètre annuel des préoccupations environnementales des Français, l’amélioration de la qualité de l’air est devenue l’un des principaux enjeux environnementaux pour l’opinion publique. C’est un sujet compliqué, il s’agit donc pour nous de clarifier les messages et d’être présents pour accompagner les citoyens dans leur volonté de « mieux faire ». A nous de rendre les informations encore plus accessibles au plus grand nombre. 67 000 auditeurs de Charente et Charente-Maritime écoutent chaque jour France Bleu La Rochelle, notre chronique est diffusée 3 fois/jour à 9h50-12h50 et 16h10 le lundi : autant dire que l’information s’inscrit dans un réseau de diffusion plus large…