En 2017, environ 400 personnes ont assisté à une quarantaine d'ateliers © Charente Nature
Article/Interview

Charente Nature accompagne le faire soi-même

Depuis 10 ans, l’association d’éducation à l’environnement Charente Nature valorise le « faire soi-même » pour réduire la présence de polluants dans l’environnement et leur impact sur la santé des citoyens. Des produits ménagers aux cosmétiques, Sylvie Caillaud et ses bénévoles animent des ateliers pour sensibiliser aux bonnes pratiques et favoriser le changement.

Quelle est votre démarche pédagogique dans ces ateliers ?

Notre action s’inscrit dans un cadre plus large que la seule fabrication de produits. Il s’agit de mettre les personnes en capacité d’agir pour changer leurs habitudes. Ce que l’on vise, c’est en premier lieu une prise de conscience : par exemple, faire son ménage au naturel permet de préserver sa santé en évitant l’inhalation de produits dangereux pour la santé ou le contact avec des molécules favorisant des allergies. L’atelier est un déclencheur pour passer à l’action : « C’est facile à faire » et on fait ses propres choix…

Quel type de public accompagnez-vous ?

En 2017, environ 400 adultes ont assisté à une quarantaine d’ateliers. D’abord proposés dans les locaux de Charente Nature, ils peuvent aussi se déplacer à la demande des structures (Centre social, Maison de la solidarité, collectivités) qui les programment pour leur public (salariés, bénévoles, habitants…). Il est d’ailleurs intéressant d’intervenir de manière régulière dans une même structure pour contribuer à la progression du projet. C’est ce que nous faisons par exemple à l’Institut Médico-Educatif Fraineau de Cognac sur des ateliers cosmétiques avec un public handicapé. La demande est croissante et depuis cette année, nous travaillons avec la Mutualité Française Poitou-Charentes, dans le cadre de son dispositif de sensibilisation des professionnels de la petite enfance. C’est nouveau pour nous, mais on sent sur notre territoire une vraie dynamique autour de ces questions.

Comment est organisé l’atelier ?

Chaque atelier accueille jusqu’à 20 participants. Il est découpé en deux parties. Nous commençons par une phase de sensibilisation sur le marketing, en décryptant les étiquettes, les utilisations. Puis nous passons à la pratique et les participants sont invités à fabriquer un produit, avec lequel ils repartent. Les échanges entre participants sont privilégiés. L’animateur n’a pas une posture d’expert, mais est là pour valoriser les savoirs et les pratiques de chacun, accompagner dans le faire. Cela déclenche souvent d’autres questions et cela facilite le changement. Les participants se rendent compte que les solutions sont simples et à portée de main.