Quatre maternités et deux crèches de Nouvelle Aquitaine se sont engagées © CH Guéret
Article/Interview

Des maternités et crèches pionnières pour être exemplaires

Quatre maternités et deux crèches de Nouvelle-Aquitaine se sont engagées dans une dynamique écoresponsable exemplaire. Elles sont accompagnées par l’Agence Primum Non Nocere®, pour une durée d’un an. Rencontre croisée avec Elodie Grimal, consultante à l’agence et Virginie Layadi, ingénieur qualité du Centre Hospitalier de Guéret, dans la Creuse.

Dans quel cadre a lieu cet accompagnement ?

E.G. : L’agence Primum Non Nocere® a été missionnée par l’Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine dans le cadre de sa Stratégie régionale de prévention et promotion de la santé environnementale autour de la petite enfance, qui vise à réduire le risque chimique et à offrir un environnement de soin éco responsable dans les établissements de santé. Les maternités de Guéret, Périgueux, La Rochelle et Angoulême se sont positionnées ainsi que 2 crèches à Guéret et Angoulême. Les 4 maternités étaient déjà engagées dans des démarches de sensibilisation auprès des parents. Nous intervenons, dans la continuité, sur l’exemplarité des établissements et une démarche de réduction des impacts environnementaux et sanitaires de la structure en œuvrant en amont sur les sujets sanitaires et préventifs.

Sur quels thèmes travaillez-vous ?

E.G. : L’accompagnement porte sur trois thématiques : produits chimiques, polluants de l’air intérieur et cosmétiques, avec en parallèle un travail sur les achats et sur la gouvernance. La constitution d’un comité de pilotage est essentielle. Il s’agit de mobiliser l’ensemble des services pour entrer dans une démarche globale.

V.L. : En effet, il est nécessaire de constituer un groupe de pilotage institutionnel sur le projet pour favoriser le travail interdisciplinaire entre les différents services et définir une politique d’achat responsable. A Guéret, nous avons lancé cette démarche en 2015 en associant 60 personnes. Notre souci est de la faire vivre : certains partent à la retraite, la direction peut changer et ce qui était évident il y a 3 ans ne l’est pas forcément aujourd’hui. Nous n’avons pas un service spécifique consacré à ces questions et il s’agit d’installer une véritable culture santé-environnement.

En quoi consiste l’accompagnement ?

E.G. : Nous commençons sur site avec une présentation de la démarche, des enjeux, des objectifs et une visite avec des mesures de la qualité de l’air intérieur. Puis nous envoyons un rapport et l’établissement doit compléter avec un autodiagnostic en ligne sur une plateforme, pour préciser l’état des lieux des pratiques actuelles. La deuxième étape consiste à élaborer un plan d’action sur les différents thèmes et à les mettre en œuvre. Là aussi, nous accompagnons de manière personnalisée avec un suivi mensuel, pour avancer, donner des pistes en fonction de l’organisation et de l’avancée de chaque établissement. Nous proposons aussi des formations courtes en ligne sur des thèmes précis : santé-environnement, exposition chimique, plan de communication.

Quels en sont les points forts ?

V.L. : Ce format court de transmission de connaissances est intéressant. Non seulement la santé environnementale est un domaine qui évolue très vite mais il est difficile pour nous de mobiliser les équipes sur une journée. Ces rendez-vous mensuels donnent du rythme. Il est très important pour nous d’être soutenus par l’ARSARSAgence Régionale de Santé et accompagnés par l’Agence pour faire vivre cette dynamique et faire de notre démarche une ligne directrice forte.

Quelle sera la dernière étape ?

E.G. : Nous proposerons un retour individuel pour chaque établissement et des retours d’actions exemplaires qui pourront être dupliqués. Nous travaillons sur la mise en réseau des établissements pour que les retours d’expérience servent à l’avancée de cette démarche collective. Nous travaillons également à l’élaboration d’une plateforme en ligne avec des références de prestataires, fournisseurs qui intègrent les enjeux de santé-environnement, afin d’aiguiller les établissements dans leurs achats.

primum-non-nocere.fr

www.ch-gueret.fr/