Autres

Une rencontre régionale entre acheteurs publics et fournisseurs

Publié le 17 Aout 2018
A+ A-
80 participants se sont mobilisés pour cette journée de rencontre © GRAINE Aquitaine

Dans le cadre des travaux menés sur la prise en compte des enjeux de santé environnementale dans les marchés publics des structures accueillant de jeunes enfants, le réseau 3AR a organisé une journée technique régionale le 21 juin à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Bordeaux Gironde. Le but était de faire le point sur les achats publics de produits et de prestations de nettoyage et, au-delà, de faire se rencontrer acheteurs publics et fournisseurs.

La journée sourcing était organisée par 3AR, Association Aquitaine des Achats Publics Responsables, avec le soutien de l’Agence Régionale de Santé de Nouvelle-Aquitaine, en partenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie Bordeaux Gironde et l’agence Alicse. Elle combinait le compte rendu de réflexions en cours sur les avancées de l’achat public responsable, une présentation des leviers juridiques et des référentiels de labels écologiques et des témoignages et partages d’expériences issus des travaux menés dans le cadre de l’appel à Manifestation d’Intérêt (A.M.I.) 2017-2018. En fin de matinée, sept fabricants et distributeurs de la région sont venus présenter leurs innovations et leurs manières de prendre en compte la santé environnementale dans leur offre de produits de nettoyage.

Dans le cadre du projet Achats publics petite enfance & santé environnement (APPESE), Anne Lafourcade de l’agence Alicse a présenté les constats et difficultés pour les deux parties d’accorder les besoins et l’offre. Côté acheteur public, « la connaissance des produits est limitée, la recherche d’alternatives est chronophage et les produits inadaptés. De plus, les professionnels de la petite enfance ont du mal à mobiliser leurs services autour de changements parfois importants dans leur mode d’approvisionnement et le type de produits commandés, » souligne Anne Lafourcade. Tandis que coté fournisseurs, les délais et les pressions diverses paraissent parfois trop lourds, même si le marché est porteur. Jean-Claude Bastard d’Elipro 33, une société indépendante située à Eysines reconnaît qu’il y a 8 ans, seul 0,8% de produits écologiques étaient vendus contre 4,5% aujourd’hui.

« L’objectif de cette journée régionale sourcing (vendeurs identifiés/acheteurs publics), est à la fois d’inciter les distributeurs à proposer une offre complète combinant petite enfance et santé environnement, en se rapprochant de fabricants innovants et de lever les freins réciproques entre les deux parties, acheteurs et fournisseurs. » explique Anne Bentz, de l’association 3AR. Et en effet, peu après leur présentation, les acheteurs ont pu rencontrer les fournisseurs, en dehors de toute procédure afin de redéfinir les besoins et prendre connaissance des produits et services proposés. 80 participants se sont mobilisés pour cette journée. Un succès qui en dit long sur les attentes du réseau de l’achat public responsable.

www.achatsresponsables-aquitaine.fr/actualites/
www.anne-lafourcade-conseil-et-formation.com

Les articles suivants peuvent vous intéresser