Bruit

« On peut faire peur au bruit » : la version spectacle en tournée dans les écoles

Publié le 15 Mars 2019
A+ A-
Deux comédiennes ont adapté le livre de Florence Deyres © CaféMusic

Suite au succès d’On peut faire peur au bruit, une histoire écrite par Florence Deyres, professeur des écoles, pour sensibiliser les enfants et les adultes au problème du bruit à l’école, la délégation départementale des Landes de l’Agence Régionale de Santé a décidé de financer la création d’une version spectacle. Rencontre avec Laetitia Brun, directrice artistique de la Compagnie Un brin de thé.

Comment a été créé ce spectacle ?

La compagnie Un brin de thé a été accueillie en résidence de création au Cafémusic’ de Mont-de-Marsan pendant une semaine, dans le cadre de leur mois dédié à la prévention des risques auditifs. Nous avons pu travailler dans de très bonnes conditions à l’adaptation scénique du livre de Florence Deyres : un format court de 35 minutes, avec deux comédiennes, adapté au jeune public de la maternelle jusqu’au CE2. Le spectacle a été joué devant 3 classes en novembre 2018 et a très bien fonctionné. Le roi du Silence a su se faire respecter ! La compagnie Un brin de thé est spécialisée depuis plus de 10 ans dans la vulgarisation de problématiques environnementales auprès du jeune public. Nous avons une démarche artistique interactive qui permet de faire passer des messages et d’éveiller la curiosité et l’intérêt des jeunes spectateurs. Ce spectacle a été conçu avant tout pour être joué dans les écoles.

De quelle manière avez-vous adapté le livre ?

Nous avons repris les personnages de l’histoire en focalisant sur 4 situations que les enfants peuvent rencontrer dans l’école : la classe, les toilettes, la cantine et les couloirs. C’est une forme très interactive, basée sur l’effet de surprise. Nous restons une demi-journée dans l’école. Les personnages apparaissent dans ces 4 lieux avec à chaque fois des solutions pour que le calme revienne, à l’aide de chansons, de défis…  On se cache dans les toilettes, on apparaît dans la cantine, les enfants tombent nez à nez avec Edouard, le roi du couloir, ou encore Stanislas, le roi de la classe. Une fois les 4 séquences terminées, nous intervenons dans les classes pour échanger avec eux, rappeler l’incidence du bruit sur la santé, expliquer que ce n’est pas une fatalité et que l’on peut faire attention aux bruits que l’on produit. On finit par une chanson de Florence mais revisitée en langue des signes…

Quelle est la suite ?

La délégation départementale des Landes de l’Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine s’est de nouveau engagée dans le projet en finançant la création du spectacle. Nous le proposons aux écoles du département et beaucoup sont intéressées. Nous pouvons sensibiliser jusqu’à trois classes par jour dans la même école.

www.unbrindethe.com

www.facebook.com/onpeutfairepeuraubruit

Les articles suivants peuvent vous intéresser