Eaux

Sécurité sanitaire de l’eau : un outil pour anticiper les risques

Publié le 07 Juin 2019
A+ A-
Un dépliant est disponible pour faire la promotion de cette démarche et de ses bénéfices © ARSNA

Dans le cadre du Plan Régional Santé Environnement Nouvelle-Aquitaine, l’action 12 pilotée par l’Agence Régionale de Santé, à destination des gestionnaires d’eau potable se décline sur l’ensemble de la région, pour promouvoir un nouvel outil : le PGSSE, autrement dit le Plan de Gestion de Sécurité Sanitaire des Eaux Potables. Cette méthode proposée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a pour objectifs de prévenir, anticiper et agir face aux risques de pollution.

Les risques sanitaires sur le système de production et de distribution en eau, notamment infectieux, ont considérablement diminué dans les pays développés au cours du XXème siècle. Mais face au changement climatique et à ses conséquences, aux risques de raréfaction de la ressource exploitée, de pollutions diffuses ou encore à la survenue de pollutions accidentelles, il s’agit de maintenir une vigilance adaptée et l’instauration de nouvelles pratiques inspirées du concept de sécurité sanitaire, mettant en avant l’anticipation, la proactivité et l’amélioration continue de la qualité. Les responsables de production/distribution d’eau doivent être en mesure de détecter suffisamment tôt les contaminations pour en limiter les éventuelles conséquences sur la santé de la population. Le but est de prévenir les situations de crise. La prise en compte de ces enjeux doit donc conduire à une gestion optimale tant sur les aspects humains que techniques de chaque étape de la filière (ressource, captage, traitement, mélange, stockage, distribution, usager), des intrants (eau, produits de traitement, matériaux en contact), des différentes caractéristiques du système (management, procédures d’exploitation et de pilotage, formation des personnels), avec une surveillance adaptée aux dangers identifiés.

Pas de contrainte réglementaire, mais une démarche novatrice

La démarche des Plans de Gestion de Sécurité Sanitaire des Eaux Potables (PGSSE) est en cohérence avec les dispositions du code de la santé publique mais ce plan permet une approche complémentaire et intégratrice pour prévenir les risques sur le système de production-distribution. C’est en prévision de la prochaine directive eau potable qu’a été intégrée dans le Plan Régional Santé Environnement Nouvelle-Aquitaine (fiche action 12) la promotion de cet outil en direction des gestionnaires d’eau. L’Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine avait expérimenté la mise en place d’une démarche de sécurité sanitaire des eaux, unique en France, sur l’ensemble du département des Deux-Sèvres, appelée SéSane. Cette culture sanitaire de la gestion de l’eau a bien fonctionné, avec une véritable montée en compétence des responsables de production et de distribution. Le travail réalisé a aussi permis d’établir de véritables liens de confiance entre les différents acteurs. Suite à cette expérimentation, les PGSSE dans les Deux-Sèvres sont déjà presque mis en place.

Où en est-on de la démarche ?

Des outils méthodologiques et pratiques ont été développés pour inciter les acteurs des autres départements à se lancer eux aussi dans la mise en place d’un PGSSE. Des réunions d’information ont été proposées dans chaque département, pour sensibiliser et accompagner les collectivités ainsi que les autres responsables de production d’eau dans cette démarche de gestion de la sécurité sanitaire de l’eau. Un dépliant a été créé pour faire la promotion de cette démarche et de ses bénéfices. D’autres mesures sont programmées en 2019 et 2020 : une vidéo promotionnelle, 4 lettres d’infos, 12 sessions de 3 jours de formation des responsables de la production et distribution d’eau au PGSSE et 5 webinaires.

Pour télécharger le dépliant, voir la fiche : http://www.santeenvironnement-nouvelleaquitaine.fr/support/plaquette-plan-de-gestion-de-securite-sanitaire-des-eaux-potables-pgsse/

www.nouvelle-aquitaine.ars.sante.fr

Les articles suivants peuvent vous intéresser