Pesticides

Pesticides : le rôle de l’Agence Régionale de Santé pour protéger la population

Publié le 10 Juillet 2020
A+ A-
Les compétences de l’ARS en matière de prévention sur les pesticides © ARSNA

Première région agricole de France, la Nouvelle-Aquitaine est particulièrement concernée par la question des pesticides. Pour protéger au mieux sa population et prévenir les risques sur la santé publique, l’Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine propose des actions concrètes, du recueil de signalement à la sensibilisation, en passant par le conseil aux collectivités et les études sanitaires. Petit tour d’horizon de ces actions, mises en images dans deux vidéos et une affiche.

L’Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine a élaboré deux vidéos et une affiche qui permettent de comprendre ses compétences en matière de prévention sur les pesticides. Un de ses premiers rôles est d’organiser et de gérer les signalements de problèmes de santé en lien avec l’épandage à proximité des habitations. D’où la création, en 2013, d’un dispositif de gestion des plaintes liées à l’exposition aux pesticides en région – Phytoplainte appelé désormais Phytosignal – et accessible à toute la population. Ses objectifs : recueillir et analyser les signalements, et informer les particuliers et les communes.

Autre rôle de l’ARS : encourager les élus à mettre en place des actions de prévention, via les documents d’urbanisme d’une part, en incitant à l’éloignement des habitations des parcelles agricoles et dans les Contrats Locaux de Santé d’autre part. Un exemple : la mise en place de l’Observatoire Local de Santé en Haute-Gironde. Déclinaison locale de l’Observatoire Régional Santé-Environnement de l’ARS, il a pour vocation de répondre au besoin d’information, de concertation et de médiation entre les différents acteurs du territoire. « Nous sommes tous concernés par l’usage des pesticides, et tous potentiellement menacés par des pathologies qui seraient dues, pour partie, à une proximité avec ces produits », a expliqué le Directeur des territoires de l’ARS, Olivier Serre, lors de la création de l’observatoire local le 12 décembre 2019 à Reignac. « Avec cet observatoire, l’idée est de proposer de l’action, de l’information et de l’échange sur un sujet sensible sur lequel nous allons devoir apprendre à travailler ensemble ».

L’Agence Régionale de Santé a également pour mission de protéger la santé de la population, par la promotion de chartes locales qui favorisent le dialogue. Elle finance des projets comme PESTIPREV Gironde, qui vise à mieux évaluer les niveaux d’exposition aux pesticides pour identifier des mesures de prévention efficaces, ou PESTI’HOME, qui informe les particuliers des précautions à prendre à domicile. L’ARS est par ailleurs à l’initiative d’études sanitaires et d’enquêtes sur les besoins en Gironde. Elle a obtenu du Ministère de la Santé la mise en place des premières études multi-sites de France. L’étude PESTIRIV menée par Santé Publique France et l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail porte par exemple sur les mesures de l’exposition des riverains de parcelles agricoles.

Dans le cadre de VitiREV, projet régional pour une viticulture respectueuse de la santé et de l’environnement initié par la Région Nouvelle-Aquitaine, l’ARS a, en outre, constitué une équipe mobile de médiation dans les territoires pour faciliter un dialogue local serein. « VitiREV a pour objectif d’accompagner la transition vers une nouvelle viticulture », explique Lydia Héraud, Conseillère régionale déléguée à la viticulture. « Tout le monde aspire à un nouveau modèle mais nous sommes dans une période de transition pendant laquelle collectivités et viticulteurs doivent être accompagnés ».

Liens vers les vidéos :
youtu.be
www.youtube.com

Lien vers l’affiche :
www.nouvelle-aquitaine.ars.sante.fr/system/files/2020-01/Affiche_Pesticides_ARS_NA_Que_Fait_ARS.pdf

Les articles suivants peuvent vous intéresser