Petite enfance

Risques environnementaux pour la santé : les professionnels de la petite enfance invités à se former à Soyaux, en Charente

Publié le 16 Février 2018
A+ A-

Parallèlement à son dispositif « Ma Maison, mon environnement santé », la Mutualité Française Poitou-Charentes contribue à une action de formation aux risques environnementaux, à destination des professionnels de la petite enfance. Explication avec Joëlle Rassat, chargée de prévention au sein de la Mutualité.

De quel constat est né ce projet ?

En 2015, la Mutualité Française Poitou-Charentes (voir Mutualité Française Nouvelle-Aquitaine) a mis en place une action d’éducation en santé environnementale périnatale. Ma maison, mon environnement santé, destinée aux jeunes parents est un programme de 3 ateliers pour s’informer sur les polluants environnementaux, présents notamment dans l’air intérieur dans l’habitat, les cosmétiques et l’alimentation. Avant de décliner ces ateliers, il a semblé important à l’Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine de former des professionnels de la périnatalité pour améliorer leurs connaissances sur le lien existant entre l’environnement et la santé de la femme enceinte et du jeune enfant, et leur permettre de relayer ensuite aux femmes enceintes et jeunes parents les informations reçues. L’objectif est de limiter l’exposition à des substances présentes dans l’environnement intérieur des enfants pendant la grossesse et la petite enfance.

Comment s’organise cette action ?

La Mutualité Française Poitou-Charentes a proposé une journée de sensibilisation dans le cadre du Contrat Local de Santé de la commune de Soyaux. Le matin, l’éco-infirmier Philippe Perrin est intervenu sur la question des perturbateurs endocriniens, des différents produits de consommation courante, tout en évoquant des solutions pratiques et alternatives pour se protéger. L’après-midi, chacun pouvait participer à des ateliers pratiques avec différents intervenants : une Conseillère Médicale en Environnement Intérieur (CMEI) du Centre hospitalier d’Angoulême sur la qualité de l’air intérieur, une animatrice de l’association Charente Nature pour le décryptage d’étiquettes et la fabrication de cosmétiques et une diététicienne pour parler des contenants alimentaires.

Quel est le public visé ?

C’est l’animateur du Contrat Local de Santé de Soyaux qui a mobilisé les participants sur son territoire : assistantes maternelles, personnels de crèche, de centres sociaux et des Ateliers santé ville d’Angoulême, sages-femmes et puéricultrices du Centre hospitalier d’Angoulême et du Centre Clinical de Soyaux. Au total, 34 personnes ont participé à cette journée. Les thématiques abordées ont pu ensuite être approfondies au cours de trois demi-journées supplémentaires de « sensibilisation renforcée » proposées par l’éco-infirmière Céline Coupeau. Une nouvelle session est prévue au nord du département avec le Contrat Local de Santé du Pays du Ruffecois. Le but est de créer une dynamique interprofessionnelle sur le territoire d’Angoulême.

www.poitoucharentes.mutualite.fr

Les articles suivants peuvent vous intéresser