La conférence a réuni une soixantaine de personnes aux profils variés©ACEVE
Article/Interview

La campagne de prévention sur les perturbateurs endocriniens bien relayée à Poitiers

Le vendredi 14 octobre, l’ACEVE (Association pour la Cohérence Environnementale en ViennE) a organisé à Poitiers une conférence-débat intitulée « Perturbateurs endocriniens, protégeons les femmes enceintes et les enfants ». Le Docteur Pierre-Michel Périnaud, membre de l’association « Alerte des médecins sur les pesticides » y était invité. Quelques explications sur le sujet avec la présidente de l’ACEVE, Pierrette Plumereau.

Souvent, les associations jouent un rôle de médiation entre la sphère scientifique et le grand public afin de favoriser compréhension et appropriation de certains sujets. C’est désormais le cas concernant les perturbateurs endocriniens via une information sur leurs impacts et les gestes permettant de mieux les combattre.  A Poitiers, l’ACEVE œuvre depuis plus de 26 ans sur la qualité de l’eau, les questions liées à l’habitat écologique. Après avoir assisté à une conférence du Dr Périnaud sur les pesticides, Pierrette Plumereau, présidente de l’association, s’est emparée du sujet : «  Nous avons souhaité relayer la campagne de prévention lancée en mai 2016 par l’association Alerte des médecins sur les pesticides, sur les perturbateurs endocriniens. Il nous semblait intéressant de proposer une information sur ce sujet en milieu urbain. Pourquoi cette thématique ? Je crois qu’il faut comprendre à quel point c’est un sujet délicat, un véritable danger à court et long terme, qui renvoie à l’épigénétique et dont les influences nocives touchent principalement les plus jeunes, les femmes enceintes et les nourrissons. Notre association a pour mission d’éduquer et d’informer et nous avons également à cœur de proposer des alternatives. C’est pourquoi nous avons organisé des ateliers le lendemain de la conférence, dans le cadre de l’Atelier du 19 (logement pédagogique environnement-santé à Poitiers), en partenariat avec des intervenants de la Mutualité Française Poitou-Charentes et d’ATMO Poitou-Charentes » explique Pierrette Plumereau.

La conférence a réuni une soixantaine de personnes aux profils variés (adhérents d’associations, parents, sages-femmes, jeunes, pharmaciens…), abordant des solutions alternatives telles que l’agriculture biologique, l’alimentation bio dans les cantines, le choix de produits ménagers et cosmétiques plus sains, etc. Les ateliers quant à eux ont dû être annulés, faute d’inscrits. « La difficulté reste toujours la même : comment informer les personnes qui ne sont pas encore sensibilisées ? Les conférenciers, originaires de l’ex-Limousin, ont donné une piste intéressante : l’exemple de la municipalité de Limoges qui va former tout son personnel de crèches aux dangers des perturbateurs endocriniens et aux différentes alternatives pour limiter l’exposition. C’est un projet qui nous semble vraiment intéressant et que nous aimerions porter et reproduire sur Poitiers, » conclut Pierrette Plumereau.

 

www.alerte-medecins-pesticides.fr