On favorise des solutions alternatives lorsqu'une plante est malade ou a des parasites ©JB Saint Jean de Luz
Article/Interview

Des ateliers gratuits pour apprendre à jardiner sans pesticides

Le jardin botanique littoral Paul Jovet de Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantiques) propose des ateliers gratuits pour jardiner sans mettre en danger sa santé et son environnement. Comment prévenir les maladies des plantes tout en se passant des produits chimiques ? Au menu, remèdes naturels et bons gestes, pour découvrir et tester des alternatives aux herbicides et pesticides classiques, en préservant sa santé et son environnement. Rencontre avec l’animatrice et responsable du site, Fabienne Lissardy.

Quel est le cadre de cet atelier ?

Cet atelier « Soigner les plantes par les plantes » est proposé par le Jardin botanique littoral Paul Jovet de Saint-Jean-de-Luz, grâce à un partenariat avec les syndicats de gestion des déchets Bizi Garbia et Bil ta Garbi. Dans le cadre de leur Programme Local de Prévention qui prévoit de réduire les déchets, il s’agit notamment de réduire la quantité de déchets dangereux à traiter en limitant l’usage de produits phytosanitairesphytosanitairesProduits utilisés pour soigner ou prévenir les maladies des organismes végétaux.. Pour cela, l’atelier sensibilise les participants à la pratique d’un jardinage sans pesticides par la prise de conscience de l’impact de leurs pratiques sur leur santé et sur les milieux naturels. L’objectif est de leur transmettre des notions de base et les gestes qu’ils pourront pratiquer au quotidien, de retour chez eux. Nous proposons 6 ateliers dans l’année sur cette thématique du « jardinage au naturel »

Quels sont les sujets que vous abordez en 2 heures ?

Dans une première partie, j’aborde les grands principes du jardinage au naturel, le travail sur la plante, la protection de la biodiversité, le choix du végétal par rapport au sol, au climat, l’utilisation de l’eau. Je répète souvent que le meilleur des traitements, c’est celui que l’on n’utilisera pas ! On favorise des solutions alternatives lorsqu’une plante est malade ou a des parasites : coccinelles, oiseaux, perce-oreilles ou hérissons sont des prédateurs des pucerons, limaces ou autres ravageurs. Ensuite, j’aborde les différents types de traitement répulsifs, fongicides ou stimulants : purin d’ortie pour stimuler les plantes ou décoction de prêle contre les maladies évitent de produire des déchets potentiellement dangereux pour la santé humaine et pour l’environnement. Ensuite, nous passons à la pratique avec la préparation d’un purin. On échange avec les participants sur les gestes simples à adopter et les astuces à connaître.

Quel type de public recevez-vous ?

Débutants, initiés, retraités, jeunes urbains qui s’inscrivent dans un souci de protection de l’environnement et de leur santé… ces ateliers attirent un public de plus en plus varié. 20 participants ont répondu présents au dernier atelier du mois de juin dans le cadre des Rendez-vous aux jardins, organisés par le Ministère de la Culture. Quand nous avons commencé en 2011, nous n’avions que 3 ou 4 inscrits… On sent un intérêt croissant pour cette pratique.

http://jardinbotanique-saintjeandeluz.fr et www.facebook.com/jardinbotaniquesaintjeandeluz

www.bizigarbia.fr

www.biltagarbi.fr