Jean Michel Limiñana devant le début du parcours © GRAINE Aquitaine
Article/Interview

« Un parcours ethnobotanique pour sortir les patients de leur contexte hospitalier »

Recréer du lien social, accompagner les patients autrement, valoriser un patrimoine végétal en lien avec les thématiques thérapeutiques : tels sont les objectifs du parcours ethnobotanique créé en 2014 dans le cadre d’un partenariat entre l’Hôpital d’Instruction des Armées Robert Picqué de Villenave d’Ornon (Gironde) et l’Institut de recherche agronomique Nouvelle-Aquitaine-Bordeaux. Un projet pilote développé au sein du réseau de santé militaire français.

L’hôpital Robert Picqué, l’un des huit Hôpitaux d’Instruction des Armées français, qui reçoit une patientèle civile et militaire, a la particularité d’accueillir des patients porteurs d’état de stress post traumatique quelle qu’en soit l’origine. Son personnel soignant avait déjà initié en 2004 une série de projets autour des vertus médicinales de l’ethnobotaniqueethnobotaniquecontraction d'ethnologie et de botanique, c’est l'étude des relations entre l'Homme et les plantes.. En mobilisant comme support quelques uns des 27 hectares du parc classé de l’hôpital: « Nous proposions des balades thérapeutiques aux patients, avec des séances d’observation, dessin, peinture, photo. Peu à peu, nous avons proposé d’exposer les créations des résidents, avec notamment une première exposition L’arbre poumon de l’hôpital. Ces sorties avaient des vertus apaisantes et donnaient un projet de vie aux patients, qui y trouvaient un réel bénéfice» nous confie une kinésithérapeute.

Jean-Michel Limiñana, de la Mission développement Durable de l’INRAINRAInstitut National de la Recherche Agronomique. Nouvelle-Aquitaine-Bordeaux, a proposé la création en 2014 d’un outil pédagogique environnemental ludique. Elaboré sous la forme de fiches de botanique simplifiées au profit  des patients militaires, il s’est peu à peu transformé en outil thérapeutique. « Les moyens sont de trois niveaux : une conférence autour de l’ethnobotaniqueethnobotaniquecontraction d'ethnologie et de botanique, c’est l'étude des relations entre l'Homme et les plantes., un parcours adapté aux différentes spécialités (médecine physique et de réadaptation, éducation thérapeutique et psychiatrie) et une visite virtuelle du parc développée sur tablette  pour découvrir ses 45 espèces botaniques. »

L’enjeu, en dehors d’une sensibilisation à la botanique est avant tout de faire sortir les patients de leur problématique médicale, de réussir à établir une communication entre eux et l’équipe soignante et, pourquoi ne pas l’imaginer, réduire les thérapies médicamenteuses. Différents parcours ont ainsi été créés pour une prise en charge adaptée aux patients, « Les ergothérapeutes l’utilisent comme un parcours de santé en vue d’une réadaptation à l’effort et d’un travail de cohésion. Des moments très forts ont été vécus avec des patients en état de stress post traumatique, depuis leur retour de différentes missions opérationnelles». Aujourd’hui, le personnel soignant a pris le relais et continue de concevoir de nouveaux projets pour les patients : un quiz botanique, des ateliers 5 sens, et un projet de Circuit Rustique d’Activité Physique Aménagé (CRAPA) est en cours de réflexion. Le parcours n’a pas fini d’inspirer les équipes soignantes…

http://www.bordeaux-aquitaine.inra.fr/Toutes-les-actualites/mediation-ethnobotanique-milieu-hospitalier