Marche, vélo, covoiturage, transports en commun, roller ou trottinette … tout est permis !
Article/Interview

Challenge de la mobilité : un défi collectif pour faire évoluer les comportements

Tester au moins une fois dans l’année un mode de transport alternatif à la voiture individuelle est l’objectif du Challenge de la mobilité, organisé depuis 6 ans par l’ADEME Nouvelle-Aquitaine et le Club de la mobilité. A destination des entreprises, associations, institutions, collectivités territoriales, le challenge, qui mobilise l’esprit d’équipe pour faire changer les comportements, fait ses preuves. Les détails avec Sylvain Krummenacher, chargé de communication à l’ADEME Nouvelle Aquitaine.

En 2015, 186 établissements publics et privés ont participé à la 5ème édition du Challenge, avec un bilan total de 5296 salariés sensibilisés. En 2016, on compte plus de 300 structures participantes, soit plus de 6000 salariés. Il convient de préciser qu’avec la création de la région Nouvelle-Aquitaine, Angoulême, Niort et Brive ont rejoint les rangs du dispositif.

Durant cette semaine de défi le mot d’ordre est « Pour un jour ou comme toujours, au travail, j’y vais autrement ». Marche, vélo, covoiturage, transports en commun, roller ou trottinette … tout est permis ! L’objectif est de proposer aux établissements soucieux de l’environnement et du bien être de leurs employés, un évènement ludique – avec une récompense à la clé – qui induise une réflexion sur des modes de déplacements plus responsables. « Il s’agit de déclencher une prise de conscience en incitant les salariés à expérimenter de nouvelles formes de mobilité. Confort, coût, rapidité, impacts positifs sur la santé et nuls sur l’environnement : finalement, ils se rendent compte des nombreux avantages.

Il faut souligner l’effet significatif sur les comportements de mobilité car 44% des automobilistes participants affirment avoir changé leurs habitudes de déplacement et utiliser régulièrement – plus de 2 fois par semaine – un mode alternatif*. C’est un chiffre important, une belle réussite en termes d’objectif… », avoue Sylvain Krummenacher, chargé de communication à l’ADEMEADEMEAgence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie, avant d’ajouter « cette action a été complétée par la création d’un Club de la mobilité, animé par l’ADEMEADEMEAgence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie, Bordeaux Métropole et la Chambre de Commerce et d’Industrie de Bordeaux. Le Club accompagne des expérimentations et des accompagnements de projets comme le covoiturage, le télétravail ou la conciergerie d’entrepriseconciergerie d’entrepriseEnsemble de prestations de service du quotidien mis à disposition des salariés d'une entreprise sur leur lieu même de travail (ex. réception de colis, pressing, …)., … Cela permet d’entretenir une dynamique tout au long de l’année. »

Si le challenge a pris de l’ampleur en 2016, il est à noter que son ambition est devenue nationale. En effet, le site Internet propose l’accès à une carte interactive qui permet de découvrir les multiples challenges de chaque région.

* Enquête réalisée en 2015 auprès des anciens participants au Challenge de la mobilité.

http://www.clubdelamobilite.fr/

http://www.challengedelamobilite.com/