Treize croisières maritimes sont attendues © Jonathan Flickr
Article/Interview

La pollution des paquebots en escale au port de Bordeaux mesurée

L’association agréée de surveillance de la qualité de l’air Atmo Nouvelle-Aquitaine lance une campagne de mesure de la pollution générée par les paquebots de croisière maritime et fluviale qui jettent l’ancre dans le port de Bordeaux. Durant les deux mois de l’étude (avril-juin 2018), treize croisières maritimes sont attendues, ce qui permettra une évaluation représentative de l’activité

Réclamée depuis quelques années par les riverains, les élus et les gestionnaires bordelais, inquiets des nombreuses escales de ces immeubles flottants, gros consommateurs de carburant, Atmo Nouvelle-Aquitaine a démarré cette étude pour la première fois. Une réponse à la demande de Bordeaux Métropole et de la Ville de Bordeaux, pour connaître l’influence spécifique de ces navires sur la qualité de l’air. Ces paquebots n’ayant pas d’alimentation électrique possible sur le réseau urbain sont obligés de laisser tourner leurs moteurs pour générer de l’électricité. En 2017, 53 paquebots sont venus dont 40 ont jeté l’ancre dans le port de Bordeaux.

AtmoAtmoAssociation pour la surveillance de la qualité de l’air Nouvelle-Aquitaine va étudier l’impact à quai en combinant deux techniques de mesures complémentaires pour cette étude qui cible les particules en suspension, les oxydes d’azote et le dioxyde de soufre. Elle a installé une station de mesure mobile sur les quais de la rive gauche. Douze points de prélèvements par échantillonneurs passifs mesurant les concentrations hebdomadaires de dioxyde d’azote et de dioxyde de soufre seront répartis autour du port maritime (quais des paquebots et des navires fluviaux) afin de réaliser une cartographie spatiale des niveaux relevés.

Les résultats doivent être publiés en ligne en septembre 2018 et devraient montrer si les escales sont responsables de dépassements de seuils réglementaires pour les polluants étudiés. L’objectif de cette campagne est double : mesurer l’impact des croisières maritimes sur la qualité de l’air et dresser un état de la pollution générée par les croisières fluviales, avant l’électrification des pontons qu’elles utilisent.

https://www.atmo-nouvelleaquitaine.org