Air extérieur

L’Agglomération de Bayonne labellisée « Ville respirable en 5 ans »

Publié le 11 Mars 2016
A+ A-
Des mesures ambitieuses pour une amélioration dela qualité de l'air dans un délai de 5 ans©ACBA

L’Agglomération Côte basque Adour figure parmi les 20 lauréats de l’appel à projets « Villes respirables en 5 ans », lancé en juin 2015 par Ségolène Royal, Ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie. Le but est de mettre en œuvre des mesures ambitieuses dans quelques « villes laboratoires », pour une amélioration de la qualité de l’air dans un délai de 5 ans. Explication d’un plan en cinq actes avec Maxime Renaud, chargé de mission Climat Energie à l’Agglomération Côte basque Adour.

A qui s’adressait cet appel à projet ?

Il s’adressait prioritairement aux villes couvertes par un Plan de Protection de l’Atmosphère (PPA). Les collectivités devaient présenter un projet à une échelle intercommunale, dessiner, a minima, une zone à circulation restreinte et proposer deux initiatives supplémentaires liées à différents secteurs (transport et mobilité, industrie, agriculture, logement, innovation, planification urbaine). Le Conseil des Elus du Pays Basque, dont l’Agglomération Côte basque Adour (ACBA) fait partie, avait été retenu dans le cadre d’un appel à projets national baptisé « Territoires à énergie positive pour la croissance verte ». C’est également dans ce contexte que nous avons élaboré un plan d’actions.

Quels sont les axes de votre projet ?

Nous avons fait le choix de lier la thématique de l’air avec celles du climat et de l’énergie et d’aborder ce triptyque de manière globale, en intégrant la qualité de l’air dans le Plan Climat Energie Territorial ou PCET de l’Agglomération. C’est une des grandes orientations de notre projet. Nous avons donc axé notre programme d’actions sur les questions de mobilité, avec la mise en œuvre de notre Plan de Déplacement Urbain (PDU), la mise en place de zones à circulation restreinte pour limiter la circulation des véhicules les plus polluants, l’amélioration de l’offre en modes de déplacement doux et d’électro-mobilité avec le déploiement de bornes de recharge, et l’aide au développement de Plans de Déplacement Entreprises (PDE) et Administration (PDA) avec un accompagnement des acteurs du territoire. Nous allons intégrer le volet « Qualité de l’Air » dans les questions d’habitat (sensibilisation sur les thématiques climat/air/énergie ; actions sur la qualité de l’air intérieur, communication autour des feux de cheminée) et dans nos documents de planification urbaine (PLU).

Quel est le calendrier ?

Nous mettons en place d’ici 2015 le comité de pilotage constitué du Conseil Régional Aquitaine, de la DREAL Aquitaine (voir DREAL Nouvelle-Aquitaine), de l’ADEME Aquitaine (voir ADEME Nouvelle-Aquitaine) et de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer 64. Nous bénéficierons pendant cinq ans d’un appui financier et méthodologique de la part de l’ADEME, pour les études, le conseil et l’accompagnement. Charge à nous, maintenant, de réaliser notre plan d’actions !

– Lien internet vers le PPA : www.developpement-durable.gouv.fr

– Lien internet vers le PDU de l’ACBA : www.agglo-cotebasque.net

– Lien internet vers le PCET de l’ACBA : www.agglo-cotebasque.net

Les articles suivants peuvent vous intéresser