Urbanisme / Aménagement

EIS sur le projet de revitalisation du centre de Morlaàs : une première en France

Publié le 14 Février 2020
A+ A-
Une participation des habitants à plusieurs comités techniques © Energies Demain

Fin 2017, Morlaàs, village des Pyrénées-Atlantiques de 4150 âmes, a initié une opération globale de revitalisation de son centre bourg, pour identifier les pistes d’amélioration du cadre de vie des habitants et de maintien de l’attractivité de la ville et du centre historique. Dans ce contexte, la mairie a confié à un bureau d’études une Evaluation d’Impacts sur la Santé, dont le rapport final est en ligne. Rencontre avec Elsa Bidault, cheffe de projet impact santé.

Quel est le cadre de ce projet ?

Trois grands axes font l’objet de cette Evaluation d’Impacts sur la Santé : la mémoire collective comme facteur de cohésion sociale ; la sécurité et le sentiment de sécurité comme facteurs de la mobilité et des déplacements ; la qualité des espaces publics et des espaces verts comme facteur d’attractivité. Après une première étape orchestrée par COMODEIS, dispositif mis en place par l’Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine, le bureau d’études Energies Demain a pris le relais pour définir le périmètre de l’EIS, l’analyse des impacts potentiels et la co-élaboration des recommandations. Cette évaluation s’inscrit dans le cadre du développement des EIS financées par l’ARS, l’un des objectifs du Plan Régional Santé Environnement Nouvelle-Aquitaine.

Quels en sont les enjeux ?

L’équipe municipale, avec l’Agence Publique de Gestion Locale, l’agence d’urbanisme mandatée dans le cadre d’un marché public, avait réfléchi à la façon de redynamiser et de requalifier le centre-ville. L’EIS est un outil d’aide à la décision pour les politiques publiques. Ici, l’enjeu était d’intégrer une participation citoyenne dans la phase de construction des recommandations, dans une démarche d’empowerment. Et comme dans toute EIS, il s’agissait d’acculturer les élus à cette question de santé globale et des concepts sous-jacents – population vulnérable, inégalités sociales et territoriales de santé, déterminants de santé – mais aussi d’engager une réflexion sur la prise en compte de la santé dans toutes les politiques et de développer un travail interdisciplinaire.

Le contexte était-il favorable ?

L’évaluation a été lancée à un stade avancé du projet de revitalisation, le défi portait donc sur l’identification des marges de réorientation possibles du projet. L’ouverture de l’APGL à la démarche et la volonté politique d’améliorer le projet et de le partager ont favorisé la mobilisation des habitants : un questionnaire, un atelier citoyen et une réunion publique, mais aussi une participation des habitants à plusieurs comités techniques.

Quelle est la particularité de cette EIS ?

L’EIS de la Mairie de Morlaàs est l’une des premières en France portant sur un projet de revitalisation de centre bourg. De ce fait, elle a constitué une opportunité majeure d’expérimenter de nouveaux outils d’analyse, de concertation et de participation citoyenne, adaptés aux problématiques des territoires ruraux. Par exemple, la co-construction des recommandations, lors du dernier comité technique, a permis d’élaborer des recommandations efficientes, réalistes et ajustées avec les autres démarches déjà en cours sur le territoire, comme le Contrat Local de Santé. C’est un projet original, avec des problématiques de santé spécifiques, notamment en matière de mobilité. Morlaàs a vu son offre médicale diminuer – les médecins n’ont plus la possibilité de prendre de nouveaux patients – mais la ville reste le pôle important du territoire, ce qui implique de nombreux déplacements intrants. L’EIS a fait émerger cette réalité alors que ce n’était pas le prisme de départ. Dans les recommandations, nous avons pu donner des pistes de réflexion pour initier de nouvelles pratiques de mobilité et des changements de comportement.

santeterritoiresnouvelleaquitaine.org/
www.mairie-morlaas.fr/vivre-a-morlaas/les-projets/
www.energies-demain.com/
irepsna.org/actions/

Les articles suivants peuvent vous intéresser