Urbanisme / Aménagement

La Rochelle choisit un quartier prioritaire pour sa première Evaluation d’Impact sur la Santé

Publié le 28 Juillet 2017
A+ A-
Le quartier compte un peu plus de 6600 habitants©J.Chauvet

La Ville de La Rochelle (Charente-Maritime) a saisi l’opportunité du projet de renouvellement urbain dans le quartier prioritaire de Villeneuve-les-Salines pour expérimenter une Evaluation d’Impact sur la Santé (EIS). Explication du choix de ce projet avec Anne-Laure Legendre, chargée de mission Evaluation des Impacts sur la Santé, à la mairie de La Rochelle.

Pourquoi une EIS dans ce quartier ?

Villeneuve-les-Salines compte un peu plus de 6600 habitants, avec une majorité de résidents en habitat collectif. C’est un quartier populaire avec des fragilités sociales, des espaces urbains, des immeubles et des équipements vieillissants et une image extérieure dégradée : jusque-là, rien ne le distingue des autres quartiers prioritaires de la Politique de la Ville. Mais celui-ci jouit d’atouts exceptionnels parmi lesquels la vitalité associative et la présence d’espaces naturels, de parcs et de jardins. De plus, Villeneuve-les-Salines fait l’objet de deux opérations de grande envergure : une étude de Projet de Renouvellement Urbain et une étude sur le marais de Tasdon.

En quoi ce contexte était-il favorable à une démarche d’EIS ?

Si on ajoute à ce contexte la volonté de la Ville de La Rochelle d’expérimenter une démarche innovante d’aide à la décision et d’intégrer la santé dans toutes les politiques, il y avait là une belle opportunité pour un outil d’étude des impacts sur la santé. Comment un vaste projet de territoire, mêlant rénovation urbaine et restauration du marais, pourrait participer à l’amélioration de la santé et du cadre de vie de tous les habitants du quartier ? C’est tout l’enjeu de cette Evaluation d’Impact sur la Santé qui a commencé en janvier 2016, avec le soutien de l’Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine et le concours de l’Observatoire Régional de Santé Poitou-Charentes et de l’IREPS Nouvelle-Aquitaine. L’EIS porte sur certains aspects clés des projets PRU et marais, avec un focus sur la rénovation des logements, la réhabilitation d’un cœur de quartier et l’ouverture de la vie du quartier vers la nature et les marais tout proches.

L’opération a pour objectif de réduire les inégalités sociales de santé, d’améliorer le cadre de vie et l’attractivité du quartier. La démarche repose sur la construction et l’application d’un outil d’évaluation multicritères qui apportera une grille de lecture santé, bien être et développement durable aux différents projets à venir.

Plus d’informations : www.ville-larochelle.fr

Une vidéo de l’IREPS Nouvelle-Aquitaine sur l’EIS : cliquer ici.

Les articles suivants peuvent vous intéresser