Urbanisme / Aménagement

Urbanisme et santé environnementale : l’a’urba structure sa réflexion

Publié le 12 Juin 2015
A+ A-
Bob Clément, urbaniste à l'a'urba, équipe Dynamiques Territoriales©GRAINE Aquitaine

Les Agences d’urbanisme sont des associations créées pour accompagner les collectivités dans leur politique d’aménagement et de développement du territoire. Ce sont elles qui inventent les villes de demain, qui élaborent des scénarios de développement, donnent à voir le proche et le lointain. Aujourd’hui, elles s’intéressent de près aux enjeux contemporains de santé publique étroitement conditionnés par la qualité de l’environnement urbain. Rencontre avec Bob Clément, urbaniste à l’a’urba.

Depuis 1970, l’a’urba, Agence d’Urbanisme Bordeaux Métropole Aquitaine, assiste les collectivités de la région dans leurs réflexions autour du développement urbain. Instrument d’observation, de mémorisation, de prospective, de réflexion et de dialogue, elle travaille à toutes les échelles, du quartier à l’aire urbaine et aux grands territoires (Département, Région), sur les dossiers engageant l’avenir de l’agglomération, du département et de la Région. Véritable entreprise publique de matière grise, l’agence, à travers ses 4 pôles de compétences techniques, aide les responsables locaux à prendre les décisions les mieux adaptées pour assurer une croissance harmonieuse des territoires. L’agence est au service de tous ses adhérents, collectivités locales telles que communes, région, départements, Bordeaux Métropole, principal financeur, mais aussi acteurs locaux ayant des missions de service public tels que La Poste. « L’agence favorise les partenariats et conduit à une vision partagée par tous les acteurs du développement de notre territoire. Nous travaillons pour le compte des collectivités locales membres qui nous confient des études d’opportunité très en amont des projets » précise Bob Clément. Une équipe pluridisciplinaire de 70 personnes : architectes, urbanistes, démographes, statisticiens, juristes, économistes, cartographes…, élabore les diagnostics et fournit les éléments techniques et juridiques nécessaires à la prise de décision. Elle peut également conduire des études sociologiques, démographiques, environnementales ou encore dans le champ des déplacements, qui permettent d’appréhender les évolutions sociétales. « L’agence travaille sur la base d’un programme d’activité partenarial. Il constitue le cadre d’intervention autour des questionnements convergents de ses membres et de leurs projets partagés » souligne Bob Clément.

Dans la liste des grands dossiers de l’urbanisme contemporain, on peut citer par exemple la mixité sociale et fonctionnelle, les déplacements, l’implantation des équipements collectifs, la voirie et ses réseaux, la nature en ville, le trafic automobile, la vie de quartier, les « circuits courts » d’approvisionnement, les zones d’activité, l’accessibilité aux services, la lutte contre l’étalement urbain… Aujourd’hui l’urbaniste doit savoir s’occuper tout autant des lieux que des liens.

La santé environnementale : un nouveau paramètre intégré dans les questions d’urbanisme

L’équipe « Dynamiques territoriales » mobilise des géographes, des environnementalistes, des ingénieurs, pour appréhender dans une approche systémique les mutations urbaines en cours. L’équipe est notamment chargée d’un certain nombre de sujets émergents. « En 2009, nous avons commencé à travailler sur la question de la prise en compte des enjeux énergétiques ; en 2013 sur les questions de santé-environnement avec notamment la finalisation cette année d’un guide PLU et santé environnementale en partenariat avec l’Agence Régionale de Santé Aquitaine (voir ARS Nouvelle-Aquitaine),  nous travaillons également sur la question de la ville sensorielle ou comment développer une qualité de vie autour des cinq sens. On va typiquement s’intéresser de près aux  politiques de déplacement, aux plans piétons, en favorisant des modes de déplacements vertueux qui vont avoir un impact sur la santé, en agissant sur le bruit et la qualité de l’air, mais aussi sur la prévention des maladies cardio-vasculaires et de l’obésité. Ce qui évolue, c’est aussi le fait de « conscientiser » la dimension santé dans nos travaux, dont le guide est un des premiers aboutissements  ». En 2015, une expertise des politiques sectorielles de Bordeaux Métropole (Politique d’aménagement, Plan Climat Energie Territorial…) va être conduite «  pour voir dans quelle mesure ces documents prennent en compte les questions de santé environnement et imaginer comment ces enjeux pourront être amplifiés dans ces documents. Cette analyse va aider Bordeaux Métropole à définir de façon globale sa politique de santé-environnementale. Nous allons notamment nous appuyer sur le guide « Agir pour un urbanisme favorable à la santé » publié par l’EHESP. »

Liens :

Guide EHESP : www.ehesp.fr
Guide PLU et santé environnementale : www.aurba.org

A-urba : www.aurba.org

Les articles suivants peuvent vous intéresser