Petite enfance

La santé environnement dans la formation initiale des assistantes maternelles

Publié le 13 Juillet 2018
A+ A-
L’ensemble des PMI de la région bénéficie d’une approche en SE © C. Coupeau

La démarche est officiellement lancée et c’est en Dordogne qu’a eu lieu la première formation pilote en santé-environnement pour les assistantes maternelles. Un projet conduit par Céline Coupeau, éco-infirmière au sein de la coopérative Coo’Alpha , et co-construit avec WECF et soutenu par l’Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine, afin que les futures « nounous » s’approprient les meilleures pratiques pour les enfants qu’elles accueillent.

Les assistantes maternelles qui reçoivent les enfants à leur domicile ont pour obligation d’obtenir une certification officielle avant d’exercer leur métier. La certification se déroule en deux phases. Une formation initiale de 60 heures avant de commencer, permet d’aborder de nombreux thèmes qui touchent à l’environnement du nouveau né : santé de l’enfant, nutrition, qualité de vie, communication avec les parents, hygiène, prévention des accidents domestiques… Une seconde session, au cours des deux premières années d’agrément, prévoit d’approfondir ces sujets et permet de faire un retour sur expérience. En Dordogne, Céline Coupeau, éco-infirmière a proposé à l’Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine de s’intégrer au programme et proposer dans la formation initiale des heures consacrées à la santé environnementale. « Ce n’est pas un temps à part : j’ai trois heures, ce qui laisse le temps de balayer les messages clés sur la qualité de l’environnement intérieur (les produits ménagers, les jouets, le mobilier, la peinture) et un temps de partage sur la mise en pratique professionnelle et la recherche de solutions pour améliorer l’environnement intérieur et limiter les polluants, » explique Céline Coupeau.

Dans le cadre de la Stratégie Régionale Petite enfance de l’ARS, l’ensemble des PMI de la Nouvelle-Aquitaine bénéficie d’une approche en santé-environnement par le biais d’une journée de formation et d’un atelier Nesting. Mais la Protection Maternelle et Infantile de Dordogne n’a pas été choisie au hasard pour cette formation pilote.  Il se trouve qu’en Dordogne, la PMI a souhaité aller plus loin dans cette démarche. Toute l’équipe a bénéficié en 2017 de 11 heures de formation supplémentaires et a ainsi été familiarisée aux risques pour la santé liés à l’environnement, à la connaissance des polluants et à la prévention des risques par des solutions alternatives plus saines. « Il se trouve aussi qu’en Dordogne, c’est la PMI qui dispense la formation pour l’agrément (chaque département a son propre mode de fonctionnement, par exemple en Corrèze, c’est le CFPPA, en Gironde, le Greta), ce qui rendait particulièrement pertinente cette formation pilote, tous les agents pouvant diffuser les bonnes pratiques et porter cette belle dynamique. Par ailleurs, la PMI souhaite s’engager encore plus dans cette démarche en mettant en place des critères santé-environnement pour l’obtention de l’agrément. C’est en cours de formalisation », souligne Céline Coupeau.

www.dordogne.fr/protection_maternelle_et_infantile_(pmi)/presentation_de_la_pmi

eco-infirmiere-celine-coupeau.fr

 

Les articles suivants peuvent vous intéresser