Autres

Poitiers : L’atout santé-environnement du CLS

Publié le 18 Mars 2022
A+ A-
Le contrat local de santé de Poitiers impulse une dynamique de réseau autour de la santé environnement

Le Contrat Local de Santé de la Ville de Poitiers a impulsé une dynamique de réseau autour de la thématique santé-environnement. A l’occasion d’une découverte de la station de potabilisation de Poitiers, Aude Thomet, coordinatrice, a mobilisé ses partenaires locaux. Comment ces acteurs-là perçoivent le cadre du CLS, que leur apporte-t-il ? Quels sont ses avantages ?

« En 2018, le CLS de la ville de Poitiers a été renouvelé et la promotion de la santé-environnement a fait l’objet d’un axe stratégique. C’est à ce moment-là que je suis arrivée pour coordonner cet axe, animer un réseau d’acteurs et faire de la veille des enjeux de santé-environnement sur le territoire. Quatre groupes de travail ont été créés sur 4 thématiques : l’eau, la prévention auditive auprès des jeunes, les risques émergents et le pollinarium sentinelle » explique Aude Thomet avant d’ajouter « la coordination est essentielle pour repérer les enjeux, fédérer et être un lien de communication entre les partenaires dans un objectif global de réduction des inégalités de santé et de promotion de la santé environnement. »

Parmi les partenaires, Anne-Sophie Gourgues, infirmière à La Vie La Santé se réjouit de cette dynamique  : « Le CLS permet de rencontrer des acteurs du réseau Santé-Environnement, de construire des projets avec des partenariats différents, de toucher aussi pour nous des publics différents puisque à la Vie la Santé, nous recevons plutôt des patients atteints de maladies chroniques et pas forcément des patients précaires. Le CLS nous permet de construire des projets qui s’adressent à ces publics-là. » Même enthousiasme pour Claire Touchard, animatrice et coordinatrice du CPIE Seuil du Poitou : « faire partie de ce groupe de travail nous a permis d’être en relation et d’échanger avec des professionnels de santé et de comprendre que nous avions besoin les uns des autres pour se compléter au niveau de l’information. De plus, nous avons l’impression de participer à des projets de territoire qui avancent. »  Iri Takako, sage-femme du réseau Périnat NA y voit également des avantages : « Rencontrer des professionnels de l’environnement nous permet de comprendre leurs contraintes, leurs pratiques et d’intégrer tout ça pour le présenter au grand public dans une démarche de prévention tout autant que dans une démarche sanitaire ». Favoriser les synergies, associer des partenaires, acculturer, inspirer, outiller, coordonner les actions : voici en résumé les atouts du CLS perçus par les différentes parties prenantes.

rpna.fr/

www.chu-poitiers.fr/

www.poitiers.fr/

Les articles suivants peuvent vous intéresser