Terre & Océan intervient dans 70 classes par an au sein du dispositif©Smegreg
Article/Interview

Le SMEGREG anime depuis 15 ans un dispositif de sensibilisation aux enjeux de l’eau

« L’eau, un enjeu majeur pour le département de la Gironde » est un dispositif lancé en 2005 par la Commission locale sur l’eau du SAGE Nappes profondes de Gironde, le Syndicat mixte d’études et de gestion de la ressource en eau du département de la Gironde (SMEGREG) et l’Éducation nationale. L’objectif est clair : faire en sorte que les élèves du département soient sensibilisés, durant leur parcours en école élémentaire et au collège, aux enjeux de la gestion des nappes profondes qui alimentent en eau potable tous les Girondins. Parmi les six associations partenaires, Terre et Océan aborde notamment la question des pollutions et des impacts sur la santé.

« Faciliter la prise de conscience collective du patrimoine unique, précieux et commun que constituent les nappes profondes, et favoriser les comportements éco-responsables des adultes de demain en matière d’usage de l’eau » : voici les objectifs du dispositif L’eau, un enjeu majeur, accessible aux 5 600 classes girondines, de la maternelle au collège soit environ 150 000 élèves. Ce programme unique et souple offre aux enseignants une large palette d’interventions (de 2 demi-journées ou d’une journée entière) sur de nombreux sujets. Dans ses interventions, Terre et Océan a choisi de faire prendre conscience aux élèves de la fragilité du milieu naturel en apprenant de façon ludique tout ce qui le compose, de manière à mieux le respecter et le protéger.

« Nous travaillons sur divers sites (Aquaforum de Bègles, Maison du Patrimoine Naturel du Créonnais à Sadirac), sur des sites naturels ou près de leurs écoles. Par des exemples concrets, nous faisons comprendre l’importance de gestes en apparence anodins vis-à-vis de l’eau. Nous proposons une approche interactive (balades et visites, ateliers, enquête en milieu naturel, expériences …) sur les ressources en eau (sources, cours d’eau, eaux souterraines) et leurs usages (eau potable et santé, industrie, agriculture, énergie) dans notre région et dans les autres régions du monde.

Nous nous intéressons par exemple aux eaux de puits. Pour y repérer des intrus, on propose un test de nitrate, simple à réaliser avec un échantillon prélevé à la source et comparé à un échantillon de l’eau du robinet. On explique les impacts possibles sur la santé lorsque les seuils de toxicité sont dépassés, avec des exemples concrets. Le fameux syndrome du « bébé bleu » peut se produire chez les nourrissons – essentiellement dans les pays dits en développement – exposés à des niveaux élevés de nitrates dans l’eau potable. Cette maladie du sang empêche une bonne oxygénation. Cela permet aussi de mesurer la qualité de l’eau en Gironde, sans nitrates, tout en abordant la notion de conservation de la ressource, » explique Gaël Barreau, médiateur naturaliste à Terre & Océan.

L’association intervient dans 70 classes par an sur une trentaine d’établissements différents. Actuellement, ce sont environ 12 000 élèves par an qui bénéficient du dispositif grâce à 7 partenaires : Le Centre des Classes Citadines, La Maison de l’eau, Cistude Nature, Les Petits Débrouillards, le CreaqCreaqCentre Régional d’Eco-énergétique d’Aquitaine, Terre & Océan, la Réserve Naturelle Géologique de Saucats-La Brède et la Fédération départementale de la pêche, qui se déplacent dans l’établissement ou accueillent sur leur site.

http ://ccc.lespep33.org

http ://www.cistude.org/

https://www.lespetitsdebrouillardsaquitaine.org/

http ://www.creaq.org/

http ://www.ocean.asso.fr/

http://www.rngeologique-saucatslabrede.reserves-naturelles.org

www.smegreg.org